ENCRES ET VERNIS A EFFET FLIP FLOP, IRISES, OVI, INTERFERENTIELS


Theorie

L’effet flip-flop

Les molécules qui sont chiraux sont optiquement actives et en outre, si ces molécules ont une structure torsadée et si le pas correspond à la longueur d’onde de la lumière, la lumière est réfléchie sélectivement et dépend de l’angle. C’est ce qu’on appelle l’effet flip-flop. En conséquence, les couleurs réfléchies dépendent de l’angle de vue.

 

Pour aller plus loin

 

 

L’effet interférentiel

lorsque la matière a une structure périodique avec une périodicité spatiale de l’ordre de grandeur des longueurs d’onde de la lumière, chaque élément de la microstructure renvoie séparément une onde lumineuse et les ondes issues des divers éléments interfèrent en produisant des couleurs interférentielles. La nacre a une structure périodique à une dimension, comme le mica. Il existe également des structures périodiques à deux ou trois dimensions, donnant lieu à des couleurs interférentielles impliquant le phénomène de diffraction – déviation des rayons lumineux qui survient notamment quand la lumière se fraie un chemin à travers des trous plus petits que sa longueur d’onde. Dans le cas à deux dimensions, on parle de réseaux de diffraction, car les ondes lumineuses diffractées par les éléments de la microstructure interfèrent entre elles. Il en est de même des structures à trois dimensions, appelées cristaux photoniques. Les ailes du papillon morpho et les plumes de paon sont de magnifiques exemples de microstructures à deux dimensions, alors que les opales ont une microstructure à trois dimensions.

 

Opale au microscope électronique (J.V. Sanders, Nature, 1964)

pour aller plus loin

 

Introduction du produit

Gamme d’encre obtenue par mélange de poudres ou pâtes qui donne un effet de variation de couleur en fonction de l’orientation de l’impression. On distinguera les irisés simples, les irisés doubles, les OVI à cristaux et les pigments holographiques (rouge, vert et bleu en fonction de l’orientation).Même commentaire que pour les encres nacrées et métallisées concernant l’efficacité des pigments dans des encres ou vernis à réticulation UV. Plus la teinte de fond sera sombre et plus on verra les couleurs d’irisation. Se décline dans toutes les gammes d’encres. Sérigraphie, flexo, hélio et groupe vernisseur.